42 Satisfaisant Luciani Materiaux

Les étudiants en art traînent moins dans les couloirs et c’est un problème. D’une certaine manière, le futur de l’art lui-même en dépend. Le constat n’a rien à voir avec un quelconque Éloge de la paresse à la Paul Laforgue, certes de saison. Mais tout à voir avec la crise structurelle que traversent actuellement les écoles d’art. Le récent entartage du directeur des Beaux-Arts de Paris, ultime soubresaut d’une colère de plusieurs mois, n’en est que la pointe la plus rocambolesque. Accusé d’avoir laissé couler des affaires internes de harcèlement sexuel et de racisme, d’avoir également muselé la directrice des études actuellement en congés maladie, Jean-Marc Bustamante ne sera pas reconduit l’an prochain.

Luciani Matériaux Calvi — Entrepreneur général en Calvi - Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
Luciani Matériaux Calvi — Entrepreneur général en Calvi – Luciani Materiaux | Luciani Materiaux

Les Beaux-Arts de Paris ont toujours fait figure de navire amiral de la flotte des écoles d’art françaises. Toujours sulfureux, souvent empesé dans un faste d’antan. Pour autant, le cas Bustamante est aujourd’hui un symptôme d’une crise structurelle qui concerne toutes les écoles. Si ça ne traîne plus dans les couloirs donc, c’est parce que ces hétérotopies fantasmées que furent un temps les écoles d’art ont été rattrapées par l’harmonisation du processus Bologne. La professionnalisation ne passe pas, et les rouages grippent et grincent. Des éruptions ponctuelles, parvenant jusqu’aux oreilles d’une presse pourtant souvent tenue à l’écart des affaires des écosystèmes clos des écoles, il y en a eues.

Parasiter l’école par l’école

En 2014, c’était le cas de l’Ecole de Nuit de Bordeaux, mise en place par des étudiants de l’école – un projet qui dure encore. Initialement mise en place comme riposte à la nomination contestée d’une nouvelle directrice, un groupe d’étudiants soutenu par une partie du corps enseignant décide d’organiser une école parallèle à la fermeture de l’autre, la diurne, l’officielle. De la fin des cours jusqu’à minuit, ils mettent en place des conférences d’artistes, des discussions ou des ateliers pratiques. Ces initiatives autrefois ponctuelles, générées par un contexte précis auquel elles venaient réagir connaissent aujourd’hui un véritable essor. Certes, les initiatives ne sont pas pléthore mais elles existent et naissent davantage d’un désir que d’un désagrément.

Paradoxalement, l’impasse dans laquelle se trouvent les écoles d’art est aussi une promesse. Les artistes, critiques et commissaires s’emparent comme rarement du modèle de l’école et de l’université pour le remixer, le repenser, le retourner. Bref pour tenter d’utiliser la créativité pour sauver la créativité, de la repêcher avant qu’elle ne se noie dans les eaux empoisonnées de la rationalisation. « Depuis les années 2010, la créativité et l’innovation sont les grands mots d’ordre de l’époque. Or ces vertus ou ces qualités ont été remobilisées par les écoles d’ingénieur, les business school, par Sciences Po et par les développeurs », diagnostique Emmanuel Tibloux, ancien directeur des Beaux-Arts de Lyon et fraîchement nommé à la tête des Arts Déco. « Il y a donc un enjeu historique pour les écoles d’art. Celui de se réapproprier des qualités propre à l’art, aujourd’hui plus que jamais disséminées, à l’état gazeux, pour le dire avec le théoricien Yves Michaud. Aux écoles d’art alors de trouver comment réintégrer et reconcentrer ces qualités dévoyées ».

Idéalisme et précarité

A Paris mais un peu partout, nature nomade oblige, l’un de ces projets rebelles d’école est en réalité un projet d’université. Tel est du moins ce que laisse à entendre son nom : The Cheapest University. Le projet à quatre têtes piloté par Maxime Bichon, Charlotte Houette, Julie Sas et sabrina soyer voit le jour en 2015. Tous anciens étudiants en art, diplômés des Beaux-Arts de Paris, de Cergy ou de la HEAD, ils éprouvaient le même manque de « rencontres initiées par des artistes hors vernissages » et l’envie d’impulser « de véritables discussions sur les pratiques de chacun ainsi que des espaces d’attention et de dialogue ». Viennent d’abord les réunions mensuelles, les conférences publiques (les Cheap Talks, qui invitent des artistes à parler de leur pratique), des workshops invités en résidence puis la mise en place d’un site internet participatif.

Ardevivre - Sabine et Philippe Luciani - Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
Ardevivre – Sabine et Philippe Luciani – Luciani Materiaux | Luciani Materiaux

Depuis 2016, The Cheapest University est en résidence au Carreau du Temple à Paris et organise des rencontres (les School Visits) et des événements publics (Everybody Knows). Le collectif vient également de créer une presse universitaire (Donna Quixote Press) et un programme de cours (The Long Love Letter) fondé sur appel à participation public et désormais constitué d’ateliers réguliers. « Nous voulons nous positionner sur la fabrication du savoir et multiplier les interfaces d’accès aux savoirs que nous produisons. Dans le nom, il faut entendre résonner les idées d’idéalisme et de précarité. Pour autant, notre modèle n’est pas non plus l’université populaire. Nous sommes sur un modèle inclusif tout en cherchant à créer une communauté avec des temps d’ouverture ou non du groupe », précise-t-ils. « Et si ce n’est pas une université, ce n’est pas non plus une école d’art car nous souhaitons favoriser la transdisciplinarité qui manque aux deux ».

Du project-space au projet d’école 

The Cheapest University cherche désormais un lieu fixe à Paris, pour pouvoir constituer une bibliothèque et surtout fabriquer leur propre contexte – c’est-à-dire prolonger dans l’espace physique le contexte d’enseignement expérimental déjà existant. De manière générale, le moment présent semble d’ailleurs rejouer au niveau de la pédagogie ce qui s’est déjà amorcé il y a quelques années au niveau de l’exposition. Désormais largement commenté, le modèle des artist run-space qui s’est en France généralisé autour des années 2010 permet également aux artistes de maîtriser leur propre contexte hors des sentiers battus de l’institution. La fabrique des savoirs ne ferait qu’amplifier le phénomène amorcé au niveau de l’exposition.

Dans les deux cas, cet élan d’auto-détermination ne repose pas que sur les insuffisances des institutions. S’y rajoute un facteur social plus général, celui qui voyait surgir dans l’actualité politique et à l’échelle internationale ce que la philosophe Judith Butler qualifiera d’ « action concertée des corps ». Les mouvements des places et Nuit Debout en particulier font eux aussi d’une condition imposée (la précarité néolibérale) le point de départ pour l’action et la mobilisation. La référence est d’ailleurs clairement assumée du côté du DOC, où une première Université Libre initiée en 2015 dans le sillage de Nuit Debout a depuis fait des émules.

42 à 42 - Luciani Louis 42 - 42 42 2424 - corsicafoot - Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
42 à 42 – Luciani Louis 42 – 42 42 2424 – corsicafoot – Luciani Materiaux | Luciani Materiaux

Black Mountain College, Vincennes et Nuit Debout

Le DOC, c’est cet ancien lycée du 20e arrondissement parisien investi par des artistes qui depuis 2015 ont transformé ces quelques 3 000 m2 en ateliers, pôles techniques et espaces d’expositions. Peu à peu s’est aussi rajoutée une programmation d’événements et de rendez-vous, dont un programme de partage des savoirs. « Comme nous avons rénové le bâtiment nous-même, nous avons appris tout un tas de nouvelles compétences : l’électricité, la plomberie. Il paraissait naturel de prolonger l’échange de compétences et d’orienter l’énergie collective vers la théorie », se souvient César Chevalier, artiste diplômé des Beaux-Arts de Paris et l’une des têtes pensantes du projet aux côtés de l’artiste Rafaëla Lopez, quant à elle issue de la Villa Arson et de Flora Katz, commissaire d’exposition et critique d’art.

Des modèles, il y en avait : dans le passé et l’histoire de l’art, le Black Mountain College, université libre expérimentale fondée en 1933 dans les bois de Caroline du Nord aux Etats-Unis, qui s’avèrera centrale dans la construction de l’histoire du modernisme. Mais ce sont surtout des points de repères hors du champ de l’art en tant que tel qui ont le plus nourri le projet. Nuit Debout, l’Ecole de la Terre à Tarnac, puis le documentaire Vincennes, l’université perdue qui sort en 2016. Y est relatée l’aventure de cette université ouverte à l’automne 68 dans le sillage des événements de mai, qui décide notamment de supprimer les cours magistraux et d’instaurer des cours du soir aux ouvriers. « L’Université Libre du DOC n’est ni une école, ni une université », précise d’ailleurs César Chevalier, se disant également attaché à « étendre le partage de connaissances à la création de lieux de sociabilité ».

L’art et la manière

Les différents projets qui prolifèrent autour de l’Université Libre partagent tous cet attachement. Les savoirs naissent de la création de formes de rencontre, conçues dans l’horizontalité et la temporalité éphémère. Parfois, les savoirs ne naissent pas, et peu importe puisque l’objectif premier serait précisément d’imaginer comment évacuer l’impératif de résultat des écoles ou universités classiques. Même son de cloche chez Laura Boullic, l’une des six membres de Poésie Civile, cycle de rencontres organisées depuis février 2017 au DOC. « Poésie Civile fait descendre le poète de la scène pour affirmer que nous sommes tous poètes. A chaque séance, nous imprimons un livret avec des textes, des images et des articles de presse de façon à donner un point de départ à la discussion. C’est une manière d’éviter qu’une figure centrale fasse autorité sur un thème. Je ne pense pas que nous aurions pu construire la même situation de parole au sein de l’institution où l’on reste dans le schéma d’imposer son point de vue à l’autre ».

Luciani Matériaux - Home | Facebook - Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
Luciani Matériaux – Home | Facebook – Luciani Materiaux | Luciani Materiaux

Depuis septembre 2017, Aïnhoa Jean-Calmettes organise avec Alice Ramond Que peut la scène ?, cette fois autour du théâtre contemporain. A chaque session sont invités deux ou trois intervenants autour de thématiques et plus généralement de la possibilité d’un théâtre politique. « Hormis dans des temps donnés, souvent pendant les festivals, les grands théâtres organisent plutôt des rencontres ‘bords de plateaux’ où il est principalement question d’esthétique », glisse Aïnhoa Jean-Calmettes. Au DOC, les rencontres n’ont pas le même public ni la même ambiance, puisque lors de toutes les rencontres, on peut fumer, boire et grignoter – un détail, mais le détail qui signale que l’auditeur, le participant se trouve désormais dans un espace autre que celui de la salle de classe. De son côté, Flora Katz rejoint l’aventure du DOC en s’impliquant dans l’organisation et la programmation de l’Université Libre depuis le début de l’aventure. Elle se dit marquée par les méthodologies féministes qu’elle avait déjà explorées lors d’Odradek, une exposition qu’elle co-curate avec Mikaela Assolent aux Instants Chavirés.

Produire ensemble, mais produire quoi ?

« Pendant deux ans, nous ne demandions rien aux participants et l’idée était vraiment que chacun puisse aller et venir de manière totalement libre, c’est-à-dire incontrôlée de notre part », raconte Flora Katz. Alors que ces initiatives ont favorisé les rencontres et abouti à des collectifs qui essaiment hors du DOC, le temps est également venu d’envisager les manière de conserver et propager ces moments comme hors du temps. « On se croirait presque à Vincennes en mai 68 » est une phrase qui revient souvent dans la bouche des participants et organisateurs confondus. Nostalgie, alors ? Peut-être un poil, comme un idéalisme flottant tel une volute en l’air, mais la prochaine étape se tourne vers l’avenir – ou du moins, regarde le présent droit dans les yeux. Le 4 octobre, l’Université Libre du DOC et ses différents collectif organisera un colloque aux Beaux-Arts de Paris sur les statuts de l’artiste.

Edition, bibliothèque (The Cheapest University) ou colloque (l’Université Libre du DOC), ce que ces contre-écoles produisent ce n’est pas tant du savoir qu’une nouvelle manière de condenser des savoirs épars. Or agréger les compétences, c’est aussi sortir du fétichisme de la spécialisation d’un seul – d’un seul individu, mais surtout d’une structure de pouvoir dominante, qui tirerait son pouvoir de sa possession d’un type de compétence ou de savoir. De son côté, Emmanuel Tibloux soulignait combien l’époque se situait « à un moment de grande valeur accordée à la jeunesse, à la création et à l’invention », alors que les écoles d’art « activent précisément cet autre triangle que forment l’œil, la main et le cerveau ». Une autre manière de rejoindre la pensée du collectif et de l’horizontalité qui s’élabore pierre par pierre hors des murs de l’institution. A tel point que celle-ci ne puisse plus en ignorer la force de proposition. Si les Beaux-Arts accueillent le colloque évoqué, le Centre Pompidou lançait en octobre dernier son MOOC, c’est-à-dire un cours en ligne pour comprendre « l’art moderne et contemporain en 8 gestes ».

Certes, zoner sur Youtube n’est guère plus convivial que traîner dans les couloirs ; et l’on est encore loin de l’espace de dialogue et d’attention, dans le brouhaha et les volutes de clope. Pour l’inclusivité, en revanche, et la non-exclusivité du savoir, c’est déjà un premier pas. L’accès à la culture ne dépend en effet pas de la gratuité ou de la possibilité matérielle d’y avoir accès ; et pas besoin de brandir le pavé de La Distinction de Bourdieu pour se douter que les barrières mentales empêchant de s’inscrire dans une grande école (ou de pousser la porte d’un musée) sont plus profondément enracinées. Idéalisme et inclusivité tiennent parfois à peu de choses – et ces initiatives ont de quoi briser les plafonds de verre.

Luciani Matériaux - Corse - Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
Luciani Matériaux – Corse – Luciani Materiaux | Luciani Materiaux

Luciani Materiaux

Direct Matériaux - Matériaux de construction, boulevard Louis Campi .. | Luciani Materiaux
Direct Matériaux – Matériaux de construction, boulevard Louis Campi .. | Luciani Materiaux
escalier design42 - Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
escalier design42 – Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
Luciani Materiaux Ajaccio – Design à la maison - Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
Luciani Materiaux Ajaccio – Design à la maison – Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
Natural Tech – VENTE DE MATÉRIAUX Peintures – Dallages – Taille de .. | Luciani Materiaux
Natural Tech – VENTE DE MATÉRIAUX Peintures – Dallages – Taille de .. | Luciani Materiaux
Résidence La PInède - Ajaccio | Bedandbreakfast | Luciani Materiaux
Résidence La PInède – Ajaccio | Bedandbreakfast | Luciani Materiaux
Luciani Materiaux Bastia Era Peao Tony Ha Con – wegrace - Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
Luciani Materiaux Bastia Era Peao Tony Ha Con – wegrace – Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
Luciani Materiaux Ajaccio. Agrandir La Carte. Le Constat Est Sans .. | Luciani Materiaux
Luciani Materiaux Ajaccio. Agrandir La Carte. Le Constat Est Sans .. | Luciani Materiaux
Luciani Materiaux Ajaccio – Design à la maison - Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
Luciani Materiaux Ajaccio – Design à la maison – Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
Etablissements LUCIANI : Scierie Négoce Bois en Corse, Pin Laricio .. | Luciani Materiaux
Etablissements LUCIANI : Scierie Négoce Bois en Corse, Pin Laricio .. | Luciani Materiaux
Luciani Materiaux Ajaccio. Showroom. Luimage Contient Peuttre .. | Luciani Materiaux
Luciani Materiaux Ajaccio. Showroom. Luimage Contient Peuttre .. | Luciani Materiaux
Choquant Luciani Materiaux Luciani Materiaux Carrelage – passerelles | Luciani Materiaux
Choquant Luciani Materiaux Luciani Materiaux Carrelage – passerelles | Luciani Materiaux
Luciani, Matériaux de construction en Corse. | dressing | Pinterest .. | Luciani Materiaux
Luciani, Matériaux de construction en Corse. | dressing | Pinterest .. | Luciani Materiaux
Luciani Matériaux - Corse - Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
Luciani Matériaux – Corse – Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
Résidence La PInède - Ajaccio | Bedandbreakfast | Luciani Materiaux
Résidence La PInède – Ajaccio | Bedandbreakfast | Luciani Materiaux
escalier design42 - Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
escalier design42 – Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
Luciani Materiaux Bastia Era Peao Tony Ha Con – wegrace - Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
Luciani Materiaux Bastia Era Peao Tony Ha Con – wegrace – Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
Clara Luciani sort son premier album ‘Sainte Victoire’ – Le Beau Bug – Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
Luciani Matériaux - Accueil | Facebook - Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
Luciani Matériaux – Accueil | Facebook – Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
escalier design42 - Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
escalier design42 – Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
Luciani Matériaux - Corse - Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
Luciani Matériaux – Corse – Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
42 best CARRELAGE / TILES images on Pinterest | Carrelage .. | Luciani Materiaux
42 best CARRELAGE / TILES images on Pinterest | Carrelage .. | Luciani Materiaux
Prodigieux Luciani Materiaux Luciani Materiaux Ajaccio Horaires .. | Luciani Materiaux
Prodigieux Luciani Materiaux Luciani Materiaux Ajaccio Horaires .. | Luciani Materiaux
Luciani Materiaux Bastia Era Peao Tony Ha Con – wegrace - Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
Luciani Materiaux Bastia Era Peao Tony Ha Con – wegrace – Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
Luciani Matériaux - Corse - Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
Luciani Matériaux – Corse – Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
Choquant Luciani Materiaux Luciani Materiaux Carrelage – passerelles | Luciani Materiaux
Choquant Luciani Materiaux Luciani Materiaux Carrelage – passerelles | Luciani Materiaux
Luciani Materiaux Bastia Era Peao Tony Ha Con – wegrace - Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
Luciani Materiaux Bastia Era Peao Tony Ha Con – wegrace – Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
Les 42 meilleures images du tableau VINTAGE / SALLE DE BAIN sur .. | Luciani Materiaux
Les 42 meilleures images du tableau VINTAGE / SALLE DE BAIN sur .. | Luciani Materiaux
Luciani Matériaux - Corse - Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
Luciani Matériaux – Corse – Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
Rare Luciani Materiaux Luciani Materiaux Mezzavia – passerelles | Luciani Materiaux
Rare Luciani Materiaux Luciani Materiaux Mezzavia – passerelles | Luciani Materiaux
Luciani Matériaux - Corse - Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
Luciani Matériaux – Corse – Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
Emmanuel Baudin on Twitter: "Utiliser le tarif Luciani Matériaux .. | Luciani Materiaux
Emmanuel Baudin on Twitter: « Utiliser le tarif Luciani Matériaux .. | Luciani Materiaux
Luciani Matériaux - Corse - Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
Luciani Matériaux – Corse – Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
Pireddu Electricité - Vincent Pireddu - Ajaccio - Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
Pireddu Electricité – Vincent Pireddu – Ajaccio – Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
Choquant Luciani Materiaux Luciani Materiaux Carrelage – passerelles | Luciani Materiaux
Choquant Luciani Materiaux Luciani Materiaux Carrelage – passerelles | Luciani Materiaux
Luciani Matériaux - Accueil | Facebook - Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
Luciani Matériaux – Accueil | Facebook – Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
Pireddu Electricité - Vincent Pireddu - Ajaccio - Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
Pireddu Electricité – Vincent Pireddu – Ajaccio – Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
Luciani Matériaux - Corse - Luciani Materiaux | Luciani Materiaux
Luciani Matériaux – Corse – Luciani Materiaux | Luciani Materiaux